LogoGDRIM_100px.png

Journées Nationales 2018
du GDR Informatique Mathématique

Du 3 au 6 avril 2018
École polytechnique, Palaiseau, France

Présentation

Les journées du GDR IM (Informatique Mathématique) sont un lieu d'information et d'échange annuel entre chercheurs de la discipline. Les journées 2018 sont organisées par le LIX et se tiendront à l'École Polytechnique, du 3 au 6 avril 2018, la journée du 6 avril étant une journée en hommage à Maurice Nivat.

Elles comprendront des présentations scientifiques d'orateur·e·s extérieur·e·s, de membres du GDR, ainsi que des posters de jeunes docteur·e·s.

Pour toute question, merci de contacter les organisateurs.

 

Conférenciers invités, du 3 au 5 avril

L'interrogation de données en présence d'ontologies : Exploiter les connaissances pour mieux tirer parti des données

Ces dernières années ont vu un intérêt grandissant pour l’interrogation de données en présence d'ontologies ("ontology-mediated query answering", ou OMQA, en anglais), un nouveau paradigme en gestion de données qui vise à exploiter des connaissances sémantiques décrites par une ontologie afin d'améliorer la réponse aux requêtes. Les ontologies ont plusieurs avantages : elles permettent d'enrichir le vocabulaire d’interrogation des données, de relier les vocabulaires de différentes sources de données, et à pallier l’incomplétude des données en permettant l’inférence de nouveaux faits. Par contre, cette expressivité accrue complexifie la tâche de calculer les réponses aux requêtes. Dans ce contexte, la réécriture de requêtes, qui réduit OMQA à la réponse aux requêtes classique (sans ontologies), est une technique algorithmique particulièrement intéressante, car elle permet de bénéficier des bonnes performances et maturité des systèmes de gestion de bases de données.

Dans cet exposé, je commencerai par donner une courte introduction à OMQA, un sujet de recherche très actif à la croisée des domaines de l’intelligence artificielle et des bases de données. Ensuite, je considérerai deux questions naturelles en lien avec la réécriture de requêtes (concernant l'existence et la taille des réécritures) et présenterai des solutions obtenues grâce à des techniques issues de différents champs de l'informatique théorique (complexité de circuits, automates, problèmes de satisfaction de contraintes).

Modélisation expressive des mondes virtuels : Nouvelles avancées en informatique graphique

L'informatique graphique a vu récemment émerger des systèmes d'aide à la création 3D qui combinent des modèles géométriques contraints, exprimant des connaissances a priori, avec un contrôle gestuel inspiré du dessin ou de la sculpture. Etendre cette "modélisation expressive" à la synthèse de mondes virtuels complets - typiquement des terrains parcourus de cours d'eau et peuplés de myriades d'éléments comme des rochers ou des plantes, avec les contraintes de cohérence que cela implique - demande un passage à l'échelle difficile. Nous montrerons à travers une série d'exemples comment un contrôle interactif peut être entrelacé avec le maintien de la cohérence, et comment des outils issus de l'apprentissage statistique et de l'interpolation de distributions d'éléments peuvent être exploités pour peupler les paysages.

Recherche exhaustive des pentagones convexes pavant le plan

Quand on cherche à caractériser les formes convexes pouvant paver le plan (en s’autorisant les rotations et miroirs), seul le cas des pentagones restait ouvert. De 1918 à 2015, 15 différents types de pentagones pouvant paver le plan ont été découverts. Je présente une recherche exhaustive de tous les pentagones convexes pavant le plan, qui permet de clore cette question. La preuve se sépare en deux parties: la première montre, en utilisant la compacité, qu'on peut se limiter à un ensemble de 371 familles, et la seconde est une recherche exhaustive informatisée, pour chacune des 371 familles, qui ne trouve aucun nouveau type de pentagones que les 15 types connus.

The true concurrency of Herbrand's theorem

Résumé de l'exposé à venir.

 

Journée du 6 avril en hommage à Maurice Nivat

Maurice Nivat, professeur à l'Université Paris-Diderot et pionnier de l'informatique fondamentale en France et dans le monde, nous a quitté le 21 septembre 2017. Sa personnalité exceptionnelle et son rôle fondateur dans de nombreuses structures de l’informatique fondamentale — l’association EATCS, le journal TCS, les conférences ICALP, les écoles EPIT — ont marqué toute une génération d’informaticiens. Le GDR IM lui rend hommage en organisant une journée scientifique.

Orateurs :

 

Éditions précédentes

Personnes connectées : 1